Interview A.M.A.N.D

On vous emmène à la découverte d'Amandine Briançon, créatrice des porte-cartes proposés dans la 1ère édition de la Box Beauvoire Paris.


Raconte-nous, qui est Amandine?

Femme entrepreneur, la trentaine passée, future maman, pharmacien de formation mais passionnée de mode !



Comment est né A.M.A.N.D?

Il y a 4 ans, poussée par l’envie de pouvoir créer mes propres accessoires de mode, j’ai commencé à prendre des cours de couture. Cela devient très vite une passion et commence à rythmer mes soirées. Ayant un attrait particulier pour le cuir, j’ai commencé à réaliser des petites pièces de maroquinerie et les commandes de plus en plus nombreuses de mon entourage me poussent à croire en l’aventure et à lancer AMAND en 2015. Les réseaux sociaux et les salons de créateurs m’ont ensuite permise de faire connaitre et de développer la marque. A mi temps pharmacien, à mi temps créatrice pendant 2 ans, j’ai décidé de me lancer à 100% dans l’aventure fin 2017 ! Pourquoi "A.M.A.N.D"?

Le nom de la marque vient de mon surnom qui n’est autre que « Amande » . L’acronyme signifiait à la base « Atelier mode and déco » puisqu’aux débuts de la marque je fabriquais aussi des accessoires de déco comme des coussins, des paniers à linge etc. en plus des accessoires de maroquinerie. Petit à petit j’ai commencé à créer des sacs et c’est ce qui a vraiment lancé la marque. Depuis, je me consacre à la maroquinerie et je propose également quelques bijoux fins sur l’eshop.


Qu'est ce qui t'as fait te tourner vers cet artisanat?

Ma passion pour le monde la mode mais aussi mon envie d’être indépendante dans mon travail sont les deux motivations qui m’ont poussée à changer de voix.

Que préfères-tu dans l'entrepreneuriat? En premier lieu, le fait de gérer ma boite comme je le souhaite, cette autonomie et liberté n’ont pas de prix ! Ensuite, j’aime autant acheter et sélectionner mes cuirs que créer les pièces ! Mais le véritable bonheur c’est quand on voit la pièce finie pour la première fois et quand on reçoit de gentils messages des clientes satisfaites.


Quelles sont les plus grandes difficultés que tu as affrontées dans ton aventure?

Le principal frein reste le frein financier. Quitter son emploi pour lancer sa boite demande beaucoup d’investissement et une grosse prise de risque. Mais ca vaut le coup ! Il faut également être capable de s’investir à 2000%, de travailler jour et nuit, être très disponible et motivée ! Et bien sur s’accrocher, car les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. On doit faire face à de véritables montagnes russes émotionnelles ;) Quelles sont les prochaines étapes pour A.M.A.N.D?

A la rentrée une nouvelle collection, avec un retour aux coloris classiques : le marine, le camel et le noir seront mis à l’honneur pour proposer des pièces intemporelles. Mais aussi quelques nouveaux modèles concernant la petite maroquinerie… Je souhaite également développer encore plus les RDV privilèges en étendant le réseau d’ambassadrices sur toute la France. Et bien sur, toujours trouver de nouveaux partenariats. Les collaborations sont très enrichissantes, c’est une des choses que je préfère dans mon métier. Qui sont tes sources d'inspiration?

Le processus débute souvent par un besoin que j’ai puis j’essaye d’imaginer et réaliser le modèle. J’ai beaucoup de mal à proposer des pièces qui ne sont pas à mon goût. Par exemple, je suis fanatique de doré, donc vous verrez très peu de pièces argentées (mais vous pouvez faire la demande dans les sacs sur mesure !) L’idée d’association des cuirs vient très souvent suite aux visites dans les tanneries. En général je craque sur de beaux cuirs, un joli toucher, une belle couleur puis je vois comment je peux les associer. Je ne pars jamais en ayant une idée précise, je fonctionne au coup de cœur.


Amandine x Beauvoire Paris